Discours

UNGA: Action transformatrice en faveur de la nature et des humains

 

Toespraak van de Eerste Minister op het High Level event op de UNGA om actie te tonen om de natuur te beschermen, in stand te houden, duurzaam te gebruiken en te herstellen en de financiële kloof te dichten.

Mesdames, Messieurs,

Cet été, nous avons assisté à des inondations historiques en Europe, à des vagues de chaleur record sur le continent américain et à des sécheresses dévastatrices en Afrique.

D’aucuns ont perdu le fruit du travail de toute une vie. En une heure, leur avenir a été balayé.

Lors de mes visites au Sahel et dans la Corne de l'Afrique, j'ai été le témoin direct des conséquences dévastatrices des changements climatiques, de la perte de biodiversité et de la dégradation des écosystèmes. Fragilisant l'avenir et affectant la vie de millions de personnes.

Toutes ces catastrophes sonnent comme des rappels : nous devons mieux équilibrer nos relations avec la nature et une action urgente et transformatrice s’impose pour lutter contre la crise climatique.

Cet événement de haut niveau, coorganisé par la Belgique, arrive donc à point nommé.

La Belgique, signataire de la « Coalition de la haute ambition », s’est fixée pour objectif de protéger au moins trente pour cent des terres de la planète.

En tant que « Blue Leader », nous avons placé la protection des océans au cœur de notre programme multilatéral, avec en ligne de mire la protection de trente pour cent des océans d'ici l’horizon 2030 et la négociation d’un traité sur la haute mer.

Dans le cadre du programme européen pour un avenir plus vert, nous transformons nos systèmes alimentaires et restaurons les écosystèmes agricoles.

Notre initiative « Beyond Chocolate » est un exemple parmi d’autres.

Avec « Beyond Chocolate », nous braquons les projecteurs sur l'un de vos produits belges préférés : le chocolat de qualité.

Nous réunissons toutes les parties prenantes pour rendre l'ensemble de la chaîne de production plus durable, de la lutte contre la déforestation et le travail des enfants, à la garantie d'un revenu décent pour les producteurs de cacao.

Et, aujourd'hui, avec notre stratégie « Beyond Food », nous étendons nos efforts au soja, à l'huile de palme et au café.

Un autre exemple est la transition protéique (Protein Shift) qui passe à la vitesse supérieure en Flandre, pour une alimentation moins dépendante de la production animale et une production animale plus durable et circulaire.

Dans et autour des villes belges, nos gouvernements régionaux font la part belle à la nature en améliorant les infrastructures vertes et en restaurant les écosystèmes naturels.

Avec le gouvernement fédéral, nous prenons le virage de la mobilité verte avec un changement radical en faveur de voitures de société vertes.

Enfin, la Belgique augmente également son soutien financier à l'action climatique menée au niveau mondial.

Mon gouvernement s'est engagé à augmenter progressivement notre contribution au financement international alloué à la lutte contre les changements climatiques et à l'aligner sur les objectifs du Cadre mondial pour la biodiversité.

Dans un premier temps, cette année, la Belgique augmentera son financement climatique de plus de 30 %, passant de soixante-dix millions d'euros à cent millions d'euros par an. Et nous nous sommes engagés à augmenter encore ce montant dans les prochaines années.

Mesdames et Messieurs,

C’est le moment ou jamais de faire de 2021 et des années à venir des années d'action transformatrice pour la nature et l’humain.

Nous avons besoin de changements audacieux. De toute urgence.

Merci de participer à cet événement de haut niveau et de prendre part au changement dont nous avons besoin.