Actualité

Sommet pour l'adaptation aux changements climatiques : le Premier ministre Alexander De Croo s’entretient avec l’acteur et militante Idris Elba

À l’occasion du premier Sommet virtuel pour l'adaptation aux changements climatiques, le Premier ministre Alexander De Croo a souligné, lors d’un appel vidéo avec l'actrice et activiste climatique Idris Elba, l'importance des technologies, de la participation des jeunes et de la coopération internationale dans la lutte contre les conséquences des changements climatiques.

 

Le Sommet sur l'adaptation aux changements climatiques réunit les dirigeants du monde entier pour trouver des solutions sur la manière dont le monde peut mieux s'armer contre les effets des changements climatiques. L'objectif est que les pays échangent leurs meilleures pratiques et apprennent les uns des autres comment faire face à une sécheresse ou une chaleur extrême, aux inondations et à l’élévation du niveau des mers.

Alexander De Croo, Premier ministre : « Chaque jour, partout dans le monde, nous observons déjà les conséquences des changements climatiques. Les agriculteurs, en particulier, sont victimes de sécheresses, d'inondations et de chaleurs extrêmes. L'innovation technologique représente une part significative de la solution. Mais il ne faut pas sous-estimer l'importance de l'autonomisation des femmes ».

Coopération internationale

Le Premier ministre a également pointé l'importance de la coopération internationale pour trouver des solutions aux conséquences des changements climatiques.

« Les crises auxquelles nous sommes confrontés aujourd'hui ont un impact mondial. Il suffit de penser à la pandémie de coronavirus ou aux changements climatiques. Personne ne sera en sécurité tant que tout le monde ne sera pas en sécurité. Seule la coopération internationale et les apprentissages mutuels nous permettront de relever ces défis. Les changements climatiques ne doivent pas nous diviser, mais au contraire nous rassembler », a déclaré Alexander De Croo.

Tous sur le pont !

 « Si tout le monde s’y met, la communauté internationale peut réaliser de grandes avancées. Le développement des vaccins contre le coronavirus en est la preuve. Aux quatre coins du globe, je vois des jeunes animés par la conviction que tout est possible. C'est pourquoi j'envisage l'avenir de manière positive. Réfléchir ensemble, c’est bien, mais agir c'est encore mieux», a conclu Alexander De Croo.