Actualité

Rencontre avec Roch Kabore, président du Burkina Faso

Le Premier ministre Alexander De Croo a reçu aujourd’hui le président du Burkina Faso, Roch Kabore.

Le Premier ministre a félicité le président Kabore pour sa réélection à la fin de l’année dernière. Le président a remporté à une nette majorité des élections qui se sont déroulées de façon régulière et démocratique. Cela témoigne de l’engagement du pays à respecter les règles du jeu démocratique.

Soutien aux évolutions démocratiques

La Belgique a choisi le Burkina Faso comme pays partenaire de la coopération belge au développement en 2015, s’engageant à y soutenir les évolutions démocratiques. Cette même année, le président Kabore est devenu le premier président démocratiquement élu du Burkina Faso depuis son indépendance au début des années soixante.

La principale thématique évoquée lors de cette rencontre a été la situation au Sahel. Les violations des droits humains et du droit international humanitaire, notamment les violences faites aux enfants et aux femmes, se multiplient dans cette région frappée par une multitude de crises complexes, comme les catastrophes naturelles dues aux dérèglements climatiques, l’insécurité alimentaire et la menace terroriste. Au surplus, la crise du coronavirus exacerbe les difficultés de la région.

Engagement confirmé

Le Premier ministre Alexander De Croo a réaffirmé l’engagement de la Belgique à maintenir son soutien en faveur du Burkina Faso et de la région, via notre coopération au développement bilatérale, des partenariats humanitaires internationaux et l’Union européenne. « Depuis 2015, la Belgique est un pays partenaire du Burkina Faso et se tient aux côtés des autorités pour améliorer le sort des Burkinabè et lutter contre la déstabilisation du Sahel. Tel est aussi le message que je porterai la semaine prochaine au Sommet du G5 Sahel de Ndjamena», a déclaré le Premier ministre.