Actualité

Le Premier ministre De Croo commémore l'Armistice à la Porte de Menin à Ypres

À l'occasion du 102e anniversaire de l'Armistice, le Premier ministre Alexander De Croo a rendu hommage aux nombreuses victimes de la Première Guerre mondiale à la Porte de Menin à Ypres.

 

Le 11 novembre 1918, à 11 heures du matin, le monde a été libéré du cauchemar de la Grande Guerre. Après quatre ans de combat, les armes des belligérants se sont tues. Depuis lors, l'Armistice est la journée de commémoration de toutes les victimes de la guerre, civils et soldats, y compris les victimes des guerres qui ont suivi.

Cérémonie intime

Traditionnellement, la ville d’Ypres commémore l'Armistice par une version spéciale du Last Post jouée à la Porte de Menin à 11 heures. En temps normal, l’événement rassemble plus d’un millier de participants sous la Porte de Menin et sur le pont attenant, mais en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures strictes prises dans ce cadre, la commémoration s'est déroulée dans l’intimité, sans public et avec un seul joueur de clairon.

« Même en ces temps difficiles, il est important que nous continuions à commémorer l'Armistice comme il se doit, notamment ici à Ypres. Pendant la Première Guerre mondiale, notre pays a été le champ de bataille du monde entier. Les chemins de cinquante nationalités différentes des cinq continents se sont croisés ici. Vingt millions de personnes ont perdu la vie dans l'un des conflits les plus insensés qui se soient produits sur le sol européen. Il y a eu 600 000 morts dans notre pays. La plupart étaient de jeunes soldats, tombés pour notre liberté. Nous ne devons jamais l'oublier et nous devons entretenir ce devoir de mémoire. Nous sommes moins nombreux à Ypres aujourd'hui, mais notre gratitude n’en est pas moins grande », a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo.

Minute de silence

La brève cérémonie du Last Post s'est déroulée en présence du Premier ministre Alexander De Croo, de la bourgmestre d'Ypres Emmily Talpe, de Benoit Mottrie, président de l’Association Last Post, et du directeur du CWGC à Ypres, Geert Bekaert.  Au cours de la cérémonie, des couronnes de fleurs ont été déposées, le Premier ministre a prononcé l'Exhortation et pendant la minute de silence, des pétales de coquelicot en papier sont tombés de la Porte de Menin.

 

 

Herbekijk hier de intieme plechtigheid.