Actualité

Lancement du Hub D4D Afrique-Europe

Le numérique comme levier du développement, tel est l’objectif du hub D4D lancé aujourd’hui par l’Union européenne et l’Union africaine. Au travers de ce projet, l’Europe entend stimuler l’économie numérique en Afrique. Co-instigatrice, la Belgique soutient cette initiative commune.

 

Ces dernières années, des milliers de start-ups numériques ont vu le jour dans des pays tels que le Kenya, le Nigeria et l'Afrique du Sud, la « Silicon Savannah » de l'Afrique. Les start-ups apportent des idées neuves et des innovations, et deviennent une source d’enrichissement humain et de croissance économique de plus en plus importante. Cette tendance n'a pas échappé à la politique belge de développement. C'est la raison pour laquelle l'ancien ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, a lancé la plateforme D4D en 2016 dont l’objectif est de réunir les entreprises, les organisations et les projets qui misent sur la numérisation afin d'accroître l'efficacité de la politique de développement.

Exemple belge

À l’échelle européenne, la Belgique a toujours été pionnière dans le domaine du numérique mis au service du développement, le « Digital for Development ». La Belgique a notamment pris l’initiative avec 17 États membres européens d’inscrire cette thématique à l’agenda européen. Et ce fut un succès. La Commission européenne soutient désormais le projet et le déploiera au niveau européen avec l’Union africaine.

Coopération

La coopération entre les différents partenaires est au cœur de cette initiative, pas seulement entre le secteur public et privé, mais aussi avec la société civile, l’enseignement et les milieux académiques.

Alexander De Croo, Premier ministre : “Notre avenir est plus que jamais numérique. Le monde change de plus en plus vite. Pas seulement ici en Belgique et en Occident mais sur tout le globe. En Afrique, l’essor des start-ups montre un autre visage de ce continent : une Afrique jeune, qui entreprend et innove, qui se projette dans l’avenir et qui veut aller de l’avant. L’initiative européenne D4D rapprochera encore plus les citoyens et les PME. La numérisation et un secteur privé dynamique sont des maillons importants du développement durable.”