Actualité

"La solidarité aujourd’hui pour la liberté demain"

Le Premier ministre Alexander De Croo a évoqué ce matin la situation au bois de la Cambre avec la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden. Il qualifie les évènements d’hier de totalement inacceptables et manifeste son soutien à l’égard des policiers blessés. "Suivre les règles est une marque de respect pour le personnel soignant."

Le Premier ministre Alexander De Croo s’est indigné face aux évènements d’hier soir et témoigne son soutien aux policiers blessés hier soir. Les violences à l’égard de la police sont en toutes circonstances inacceptables.

Alexander De Croo, Premier Ministre : « Je comprends que la pandémie de coronavirus qui s’éternise exige beaucoup de nombreuses personnes, pas seulement des jeunes, mais les règles ont leur raison d’être et s'appliquent à tous. Rien ne justifie qu’on les enfreigne, surtout à un moment aussi critique que celui-ci, où tous les acteurs de la santé s’évertuent jour et nuit à trouver des lits et prodiguer des soins vitaux. »

La solidarité maintenant pour la liberté demain

Le Premier ministre en appelle aussi au respect des mesures. « Suivre les règles maintenant, c’est marquer son respect pour le personnel soignant et avec la vaccination, cela permettra de reprendre la maitrise de la situation sanitaire au plus vite et d’assouplir toute une série de mesures. C’est la solidarité aujourd’hui qui ouvre la voie à la liberté de demain », a indiqué Alexander De Croo.