Actualité

La mise en œuvre du plan de relance européen en bonne voie

La Belgique est en bonne voie dans la réalisation du plan de relance européen. C'est ce qu'ont constaté le Premier ministre Alexander De Croo, le secrétaire d'État pour la Relance Thomas Dermine et le commissaire européen à l'Économie Paolo Gentiloni lors d'un premier bilan après un an de mise en œuvre. Le plan national de relance et de résilience inscrit l'économie belge dans une évolution plus durable et plus numérique.

Il y a un an, notre pays soumettait à la Commission européenne son plan national de relance et de résilience. Avec un budget européen de près de 6 milliards d'euros, les différents gouvernements de notre pays financent 141 projets d'investissement et de réforme destinés à renforcer et à renouveler notre économie après la crise du coronavirus et surtout à la rendre plus verte et plus numérique.

Ce plan prévoit de nombreux investissements dans les transports publics, un réseau de transport fonctionnant à l’hydrogène et des projets de rénovation de nos bâtiments scolaires. Un an exactement après le lancement de ce plan, 27 projets ont déjà été réalisés et 100 sont en bonne voie. Tout le monde peut consulter l'état d'avancement de tous les projets sur le site nextgenbelgium.be.

Emplois de demain

« Chaque crise est une opportunité, pour notre économie aussi. Avec le plan de relance européen, nous rendons notre économie belge plus solide, plus verte et plus numérique. C'est une bonne chose pour implanter les emplois de demain dans notre pays et pour y bâtir une nouvelle prospérité. Le choix que nous avons opsé en Belgique en optant résolument pour les énergies renouvelables a été le bon. Cette transition ne signifie pas seulement une réduction des émissions de CO2, il nous rend également plus indépendants du gaz et du pétrole russes. Les fondements du plan de relance européen sont les jalons de notre économie de demain », a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo.